sss

Suite à l'installation de l’usine GAMBIN à Viuz-en-Sallaz en 1961, une arrivée massive de nouveaux habitants (800 personnes) a provoqué une rupture culturelle au sein du village de 1200 habitants !

De fait, au début des années 1970, la question de « l'identité locale » s’est posée avec acuité. Ceci a donné naissance à la Maison des Jeunes et de la Culture Intercommunale puis au Musée Paysan (années 1980) et plus tard à l'écomusée PAYSALP (années 1990).

Le besoin de créer du lien entre ces diverses populations avait germé !

Chaque étape de l'évolution de l’association a correspondu à un changement profond de la société locale, elle-même baignée dans les évolutions sociétales françaises : sa création, au cœur de l’éducation populaire tout d’abord, sa transformation en musée paysan ensuite, avant de prendre un nouveau tournant, européen cette fois, suite à l’organisation de la 1ère université rurale en 1989. L’association a alors continué sa mue pour devenir écomusée. Ce dernier a agi pour un développement local participatif jusqu’à aujourd’hui. C’est toujours dans cette perspective que l’écomusée PAYSALP poursuit son évolution actuellement. Pour ce faire, il se donne pour objectifs de :

• Valoriser le patrimoine d’un territoire rural de moyenne montagne à travers un réseau de sites et une action culturelle dynamique ;

• Développer une expertise pour la valorisation des patrimoines naturel et culturel.

Un Objet Social

schéma objet social de l'écomusée PAYSALP

L’écomusée PAYSALP c’est 30 ans d’expérience à divers niveaux : local, départemental, régional et européen (Italie, Suisse) avec pour missions :

  • L’animation et la gestion de différents sites,
  • L’entretien et la valorisation de collections du patrimoine alpin,
  • L’organisation des manifestations culturelles diverses en particulier dans le domaine des traditions populaires,
  • La réalisation d’actions de formation et de recherche.

Positionnement

schéma objet social de l'écomusée PAYSALP

PAYSALP

  • PARTICIPE : à la garantie de la diversité de la richesse patrimoniale, culturelle et à l’accroissement de la découverte du massif des Alpes sur les 4 saisons.
  • CIBLE : les patrimoines matériel et immatériel, en termes de découvertes naturelles et culturelles, qui sont valorisables dans une logique de développement territoriale (économique et sociale), de diversification de l’offre touristique et de loisir.
  • Avec la VOLONTÉ : d’investir les diverses formes de patrimoines qu'ils soient matériels & immatériels.

Objectif

schéma objet social de l'écomusée PAYSALP

L’objectif de PAYSALP est de se mettre au service des territoires en apportant :

  • Son expérience en ingénierie spécifique pour la valorisation des patrimoines et le développement d’une offre culturelle.
  • Sa contribution à l’élaboration et à l’animation de stratégies de diversification touristique.
  • Sa capacité à accompagner les territoires en matière de découverte des patrimoines.
schéma objet social de l'écomusée PAYSALP

Le territoire d’actions de PAYSALP est situé à la convergence d’un territoire rural de moyenne montagne sous influence périurbaine, voire rurbain. Il est caractérisé par une forte croissance démographique, avec en :

  • Amont, la présence de stations touristiques à forte fréquentation,
  • Aval, le développement d'une vaste agglomération : « le Grand Genève ».

Dans ce contexte, le patrimoine, qu’il soit naturel ou culturel, est un facteur d'identification et de renforcement du lien social qui contribue à donner du sens au territoire, ce à quoi PAYSALP travaille.

L'équipe de l'écomusée PAYSALP

Monique Louvrier



Sous la présidence de Monique LOUVRIER, l’association est composée d’une centaine d’adhérents et/ou bénévoles qui vivent intensément PAYSALP ! L’écomusée PAYSALP se caractérise donc par un fonctionnement double, complémentaire et en synergie :

equipe des bénévoles de Paysalp




- Une forte dynamique bénévole pour toutes les activités de la programmation culturelle, de la collecte de mémoire et autour de la vie des sites.

equipe de salarié de Paysalp

- Une équipe professionnelle composée de 12 personnes dirigée par Christophe LÉZIN qui œuvre quotidiennement à l'accueil des publics sur les différents sites et à la réussite des divers projets menés.

Sa Composition

Christophe Lézin

Christophe LÉZIN

Directeur

Formation : MASTER Recherche / DEA Sociétés et Environnement : gestion des espaces montagnards – Université Joseph Fourier, Institut de Géographie Alpine – Grenoble 1.

Expériences : J’ai d’abord exercé comme Animateur en centre de vacances et de découverte à Bernex (1990 à 1995) où j’ai parallèlement travaillé comme Moniteur de Ski & snowboard (1990 à 1995 puis 2007).
J’ai ensuite poursuivi mon activité professionnelle dans l’enseignement en tant que Professeur d’Histoire-Géographie-Education Civique en collège, lycée, CFA (2000 à 2007) et Chargé d’études pour ASTERS, SIVOM Pays Mont-Blanc, Mairie Chamonix (1999 à 2001).
Fonction que j’ai quittée pour évoluer vers un poste de Chargé de mission à l’Institut de la Montagne, structure associative d’aide à la décision basée au sein de l’Université de Savoie, à l’interface de la recherche universitaire et des divers acteurs de la montagne (2008 à 2015), avant d’occuper le poste de direction à L’écomusée PAYSALP depuis janvier 2016.


Contact : christophe.lezin@paysalp.fr

Monique Cocolomb

Monique COCOLOMB

Responsable Réseau sites, formation et médiation

Formation : MST Aménagement du Territoire – Université Joseph Fourier, Institut de Géographie Alpine – Grenoble 1

Expérience : J’ai effectué plusieurs saisons d’été dans un centre de Loisirs comme animatrice, puis j’ai travaillé dans différents syndicats d’aménagement en tant que chargée d’Etudes.
J’ai commencé à travailler à PAYSALP en 1987, comme médiatrice du patrimoine, puis responsable du service Tourisme et communication de l’écomusée.
Depuis 2002, je suis responsable du réseau de sites de PAYSALP sur le territoire de la Communauté de Communes des 4 Rivières, de la médiation et depuis 2016 du secteur formation.


Contact : paysalp@paysalp.fr

Julie Croquet

Julie CROQUET

Responsable Pôle Patrimoine Culturel Immatériel

Formation : Maîtrise d’Ethnologie / DESS Actions artistiques, politiques culturelles et muséologie – Université Lumière Lyon 2 / Institut Denis Diderot Dijon

Expérience : J’ai débuté ma carrière professionnelle par différents stages et emplois dans le domaine du patrimoine (médiation, recherche, communication aux Musée d’ethnographie de Genève, Muséum d’Histoire Naturelle de Genève et Prieuré de Peillonnex), avant de rejoindre en 2004 l’équipe de l’écomusée PAYSALP.
Agent de conservation du patrimoine puis chargée du service scientifique, je suis responsable depuis 2016 du Pôle Patrimoine Culturel Immatériel de l’association (ingénierie, projets collaboratifs, conservation, documentation).


Contact : julie.croquet@paysalp.fr

Yannick Chavanne

Yannick CHAVANNE

Accueil, médiation

Formation : BEP menuiserie - CAP Ébénisterie - BEATEP (Brevet d'Etat de Technicien en Education Populaire)

Expérience : J'entre à PAYSALP en alternance avec le CFPPA du Lycée agricole de Contamines / Arve, l'association m'embauche suite à cet emploi jeune. Je suis en parallèle élu à la commune d'Onnion depuis 2010, et j'ai repris la présidence de Racines en Faucigny pour la revue du "Petit Colporteur".

Contact : ychavann@paysalp.fr

Vanessa Chenu

Vanessa CHENU

Responsable du Pôle Agro-environnemental

Formation : Deug et Licence de Biologie - Spécialité dynamique des populations – Université de Savoie (Bourget-du-Lac) / Diplôme d’ingénieur en gestion de la nature – Spécialité Nature et Tourisme -HEPIA /HES.so Lullier (Genève)

Expérience : J’ai débuté ma carrière professionnelle par différents stages et emplois dans le domaine de l’environnement (mise en place sur le secteur des Voirons d’une méthode d’échantillonnage afin d’étudier l’évolution et la gestion des populations d’ongulés sauvages – Fédération Départementale de Haute-Savoie puis Evaluation de la méthode d’échantillonnage IBEM – Indice de Biodiversité des Etangs et Mares – des macroinvertébrés des étangs de la Dombes – HES-so Lullier puis technicienne laborantine au Jardin botanique de Genève pour la culture in vitro d’orchidées terrestres, etc…).
J'ai rejoint en mars 2009 l’équipe de l’écomusée PAYSALP. Chargée de Mission pour la création d’un site culturel croq’Alp – la Maison du Goût à la fruitière de Mieussy, je suis depuis 2016 responsable du Pôle Agro-environnemental (gestion et développement du site de croq’Alp, ingénierie, médiation)


Contact : croqalp@paysalp.fr

Coraline Crosa

Coraline CROSA

Responsable Programmation culturelle, vie associative, communication

Formation : Licence d’Histoire de l’Art - Université Pierre Mendès France, Grenoble 2 / Master en études muséales - Université de Genève/Neuchâtel

Expérience : Après diverses expériences au sein de structures culturelles haut-savoyardes et suisses (Musée romain à Nyon, Musée du Léman à Nyon, Service culture de la Ville de Thonon-les-Bains : Musée du Chablais, Ecomusée de la pêche et du Lac, Service culture du Département de la Haute-Savoie), j’ai intégré l’écomusée PAYSALP en 2014 au sein duquel je suis chargée de mettre en place la programmation culturelle de territoire, d’animer la vie associative (bénévoles et adhérents) et de gérer la communication.

Contact : com@paysalp.fr

Charly Brien

Charly BRIEN

Médiateur

Formation : Master Valorisation du patrimoine et politique culturelle territoriale / Université de Pau et des pays de l’Adour

Expériences : Après divers emplois étudiant, j’ai réalisé plusieurs stages dans le secteur culturel (Ville d’Art et d’Histoire de Pau). Je suis arrivé en 2016 au sein de l’écomusée PAYSALP principalement comme médiateur culturel pour les sites du Musée Paysan, du château de Faucigny, du Prieuré de Peillonnex, du Chalet d’Alpage de Chaîne d’Or et du Verger de Sevraz.
J’apprécie également la compagnie des faisans.


Contact : mediateurcc4r@gmail.com

Virginie Anthoine-Milhomme

Virginie ANTHOINE-MILHOMME

Chargée d'accueil, de secrétariat et d'animation

Formation : Maîtrise d'histoire médiévale / université Pierre Mendes France / Saint Martin d'Hères (38)

Expérience :
Le patrimoine m’a toujours passionné. De mon Trièves natal situé dans l’Isère jusqu’aux contrées de la Haute-Savoie, département dans lequel je réside depuis 2003. J’aime être au service des petits et grands en quête de découverte. Pendant plus de 10 ans, j’ai ainsi travaillé pour le Département de la Haute-Savoie en tant que chargée d’accueil et de médiation sur les sites des Glières, hauts lieux de mémoire de la Seconde Guerre mondiale.
J’ai rejoint l’équipe de Paysalp en janvier 2018: du changement, des découvertes, de nouvelles rencontres pour mon plus grand plaisir. Je vous attends !


Contact : accueil@paysalp.fr

Danièle Rochette

Danièle ROCHETTE

Comptable, gestionnaire des paies

Formation : BACCALAUREAT des Techniques Administratives

Expériences : Ma carrière a été résolument tournée vers la fonction administrative, comptable et sociale dans les secteurs hôtelier, juridique, industriel. Depuis juillet 2003, j’ai rejoint le monde associatif en arrivant à l'écomusée PAYSALP où j’exerce la fonction de comptable jusqu’à l’élaboration du bilan et de gestionnaire des paies.

Contact : drochett@paysalp.fr

Lucienne Ottin

Lucienne OTTIN

Agent d'entretien des sites

Les Collections Valorisées





L'écomusée PAYSALP valorise actuellement deux collections d'objets auprès de son public :

La collection de l'association "les Amis de l'histoire et des traditions de la région des Brasses" , composée de 8000 pièces. Débutée du temps de l'atelier patrimoine de la MJC intercommunale de Viuz-en-Sallaz, cette collection rassemblée par des passionnés propose de nombreux objets liés au patrimoine alpin, à l'agriculture, la vie quotidienne, les loisirs... Collectée en grande partie sur le territoire de proximité de l'écomusée, elle est mise en valeur depuis 30 ans dans l'exposition permanente du Musée Paysan.



La collection Hermann , propriété du Conseil Départemental de la Haute-Savoie, composée de 5000 pièces. Cette collection originale, débutée par l'ingénieur Georges Hermann dans les années 1960 et poursuivie par son fils Frédéric jusqu'à la fin des années 90, rend hommage au monde ouvrier, aux débuts de la mécanisation ainsi que l'arrivée des produits manufacturés dans les foyers. Complémentaire de la collection des Amis de l'histoire, elle permet d'aborder des thématiques variées comme les moyens de communication, l'industrie, l'artisanat, les arts ménagers, la médecine ou encore l'électricité et les énergies...

La collection Hermann est actuellement présentée dans différents sites de l'écomusée ainsi que dans ses expositions itinérantes.


La collection Hermann en vidéo

Vous pouvez également retrouver en ligne de nombreux objets dans le cadre des expositions virtuelles.


Télécharger le catalogue des expositions itinérantes