Retour à Nos Compétences

Les Réalisations de l'écomusée PAYSALP



PAYSALP fait son Festival - 1ère édition 2017

Le festival
Fesival

L'écomusée PAYSALP a organisé pour la première fois un festival consacré aux jeux traditionnels le 9 et 10 septembre 2017 au parc de la Sapinière à Fillinges. Durant deux jours, près de 1000 personnes sont venues s'amuser et profiter de nos multiples animations : jeux géants en bois, jeux traditionnels, jeux musicaux, ateliers créatifs, contes et lectures sous les arbres, manège patrimonial qui a fait pédaler des dizaines de parents, expositions, conférence, soirée théâtre... Petits et grands se sont pris au jeu et ne semblaient plus vouloir repartir !

Le festival
Fesival

Un grand merci aux bénévoles et aux salariés de Paysalp, à nos partenaires et amis, à la commune de Fillinges et aux festivaliers !

En deux jours :

  • Plus de 300 tours de manèges, de quoi donner le tournis...
  • 18 heures d'amusements pour petits et grands
  • Plus de 60 jeux testés et approuvés
  • 50 bénévoles et salariés mobilisés
  • 120 personnes captivées par l'espace expositions/conférence
  • 80 kg de pommes du verger pressées
  • 140 arcs en bois créés et autant de hand spinner, échasses, yoyo et origami
  • Près de 500 crèpes dégustées
  • Et 1001 rires comptabilisés (oui, on a compté !)
Le festival

La concertation "Vouan avec et pour tous"

La Communauté de Communes des 4 Rivières, gestionnaire du Mont Vouan dans le cadre de la politique ENS du département de la Haute-Savoie, a élaboré un plan de gestion afin de préserver et de valoriser ce site remarquable.
Le Mont Vouan présente une géologie et une biodiversité riches et diversifiées ainsi qu'un patrimoine archéologique unique : il abrite plus de 70 carrières de meules, ce qui lui a valu un classement au titre des Monuments Historiques en 2009.

Ce site préservé est toutefois fréquenté par de multiples utilisateurs qu'ils en vivent ou qu'ils viennent s'y distraire. Afin d'associer les usagers à cette réflexion et de prévenir tout conflit de co-utilisation de l'espace, l'écomusée PAYSALP a mis en place, avec le soutien de la Fondation de France, une démarche de concertation "Vouan avec et pour tous" en créant un comité des usagers.

Un comité des usagers, composé d'une quizaine de membres, a vu le jour en 2015 afin de réflechir à un partage harmonieux de l'espace et d'envisager des projets collectifs : visites du site, rédaction d'un guide des bonnes pratiques.

ACCA de Viuz-en-Sallaz comité des usagers

Pourquoi un guide des bonnes pratiques du Mont Vouan ?



Guide des bonnes pratiques du Mont Vouan

Ce guide des bonnes pratiques, fruit d'un travail collaboratif avec les membres du comité, a été créé afin d’informer les usagers du site des différentes activités qui s’y déroulent, pour prévenir les conflits d’usages et pour assurer une meilleure cohabitation des hommes, des activités avec le milieu naturel.

Il vise à informer des spécificités de cette montagne, en partie classée Monument Historique et labellisée ENS par le Conseil Départemental de la Haute-Savoie de par la richesse de son patrimoine naturel (faune, flore, géologie).

Il s’agit d’un petit manuel d’informations qui sensibilise aux pratiques à adopter pour garantir une bonne cohabitation entre les utilisateurs du site.

La démarche de concertation "Vouan avec et pour tous" a été récompensée par la Fondation de France en recevant le Laurier Départemental de la Haute-Savoie en 2017.


ACCA de Viuz-en-Sallaz

Merci à l'ensemble des membres du comité des usagers, qui par leur assiduité et leur investissement ont permis que ce guide existe, à Danielle Decrouez, géologue; Denis Jordan, botaniste et Joël Serralongue, archéologue pour leur participation et leur travail de relecture, à l’école de Boisinges et à ses écoliers pour leurs dessins imaginatifs et à la CC4R pour son aide technique et à la Fondation de France pour son soutien.

Logo Vouan

croq'Alp : Les Racines du Goût

Un projet entre culture et agriculture



Dans les années 70, sept fruitières étaient en activité sur la commune de Mieussy. Toutefois, suite aux normes européennes des années 90, en termes d’hygiène de transformation du lait, ces fruitières ferment les unes après les autres ; leur atelier de fabrication n’étant plus aux normes.

Les agriculteurs, porteurs de lait, décident alors de rester maîtres de leur outil de production et de ne pas s’inscrire dans le système industriel. C’est dans cette logique de conservation de leur patrimoine que la fruitière des Hauts-Fleury prend naissance en 1997 . Les agriculteurs alors soucieux de communiquer la passion de leur métier au grand public sollicitent l’écomusée PAYSALP dont le cœur d’intervention est de donner une plus-value culturelle au site.

Une histoire florissante pointe alors le bout de son pétale : la création d’un partenariat entre une entité agricole - Coopérative des Hauts-Fleury et une entité culturelle – l’écomusée PAYSALP. Ce partenariat se traduit par la naissance du CIAM – Centre d’Interprétation de l’Agriculture de Montagne.

Les années passent, le CIAM et l’offre touristique ont besoin de se renouveler. Tout en gardant notre volonté première de promouvoir l’agriculture de montagne au travers des Hommes, des paysages et des fromages, ensemble nous avons souhaité dynamiser ce site grâce à une entrée sur le territoire à travers le goût de nos fromages au lait cru. Ces produits de terroir véhiculent un message fort. Effectivement, ils portent en eux :

  • 1. Les saveurs de la flore alpine
  • 2. La personnalité de nos races de vaches locales
  • 3. Le savoir-faire des fromagers attachés à une éthique de fabrication
  • 4. La passion des paysans garants de la qualité laitière et paysagère
  • 5. La culture d’une communauté montagnarde qui mêle tradition et modernité.

Ce projet savoureux ne s’arrête pas aux simples limites d’une commune mais s’inscrit dans une démarche transfrontalière en s’élargissant aux Alpes du Nord : Savoie et Vallée d’Aoste. À travers le programme Alcotra France/Italie 2007-2013, l’Europe apporte un soutien déterminant.

Depuis 2008, croq’Alp a grandi, s’est émancipé, s’est affiné, et représente un outil au service de la promotion des fromages au lait cru. Aujourd’hui il ne demande qu’à vous transmettre le patrimoine agricole et culturel dont il détient les secrets.


logos

Puisqu’un lieu ne peut vivre sans ses acteurs principaux, croq’Alp vous attend pour vous embarquer dans son univers…


Voir nos sites


Mémo'Art sans frontière, une collaboration franco-suisse


La Savoie et Genève ont historiquement entretenu des relations politiques économiques et culturelles qui ont contribué à forger une identité transfrontalière aujourd’hui concrétisée par le territoire du « Grand Genève » .

Cette région a connu une histoire riche, mais mouvementée, faite de conflits, de fréquents changements de souveraineté et de déplacement des frontières qui la traversent. Cette histoire, qui participe fortement à l’identité des lieux formant ce territoire, reste difficile à appréhender.


Douane franco-suisse
douane franco-suisse

La réaffirmation d’une Histoire et d’une Culture communes est donc un enjeu d’actualité pour que chaque habitant – né ici ou nouvel arrivant – puisse s’approprier, se réapproprier un espace de vie qui dépasse les frontières administratives.

L’écomusée PAYSALP, dans le cadre du projet franco-suisse Interreg IV « mémoArt sans frontière », initié à l’occasion des célébrations du bicentenaire de l’entrée de Genève dans la Confédération Suisse (1815-2015), a offert un regard rétrospectif sur la région du « Grand Genève », en sensibilisant le public à l’histoire mouvante des frontières de cette région.

Ce projet s’est inscrit dans une collaboration artistique et scientifique transfrontalière entre PAYSALP, la Bibliothèque de Genève, le Centre d’Iconographie Genevoise, les Archives d’Etat de Genève, le Service de la Mensuration Officielle et la Haute Ecole du Paysage, de l’Ingénierie et de l’Architecture de Genève.



Des réalisations communes

Le projet s’est articulé autour de deux volets :

· Un volet médiation afin de contextualiser les données et de rendre vivante l’histoire de la frontière par la création de :

  • ‣ Une série de 10 courts-métrages intitulée Frontière et dirigée par Bernard Favre associant témoignages et images d’archives sur les spécificités de la frontière franco-genevoise
    (DVD disponible dans notre boutique)
  • DVD Frontière
    pochette DVD frontière
    Extrait - Les raisins de la frontière

  • Trois spectacles vivants : "La légende du molardier", "Les tribulations du molardier" et "Du Môle au molard". Conçus comme une trilogie, ils ont mis en scène des tableaux historiques et scènes de la vie quotidienne. Le molardier, travailleur frontalier des temps anciens, fut le personnage emblématique et le fil rouge des spectacles.
  • Spectacle les tribulations du Molardier
    spectacle les tribulations du molardier
    Spectacle la légende du Molardier
    Spectacle la légende du Molardier
    Spectacle du Môle au Molard
    Spectacle du Môle au Molard
  • ‣ Un site cartographique
  • ‣ Une création artistique transfrontalière à partir de collecte de mémoire avec des collégiens français et un groupe de personnes âgées suisses, qui a donné lieu à la réalisation d’un CD de slams ainsi qu’une exposition hors-les-murs.
  • ‣ Des animations pédagogiques à destination des scolaires hauts-savoyards et genevois sur le thème de la frontière
  • ‣ Une exposition itinérante Mes mots sans Frontière
    (exposition disponible à la location)
  • Mes Mots sans Frontière
    Mes Mots sans frontière
    Atelier d’écriture de slams franco-suisses avec les élèves du CECAM
    préparation de l'exposition mes mots sans frontière
    Mes mots sans Frontière

    Visuel exposition mes mots sans frontière

· Un volet documentation qui avait pour objectif de constituer une mémoire documentaire afin de mieux appréhender l’histoire du territoire à travers plusieurs réalisations :

  • ‣ Un travail de numérisation de documents par PAYSALP et ses différents partenaires
  • ‣ Un travail de collecte auprès des habitants du Genevois français par la Maison de la Mémoire, centre de ressource de l’écomusée
  • ‣ La création d’un portail documentaire commun à l’écomusée PAYSALP et au CIG - Centre d’iconographie genevoise
logos

Traditions Actuelles / Patrimoine en chemin

Les projets européens « Traditions Actuelles » et « Patrimoine en chemin » ont réuni, de 2009 à 2011, différents partenaires autour de la question de la transmission et la valorisation des traditions populaires de l’arc Alpin.

L’écomusée PAYSALP, en collaboration avec le Conseil Départemental de la Haute-Savoie, l’Assessorat de l’éducation et de la culture de la Région autonome de la Vallée d’Aoste, le Conseil Départemental de la Savoie et le Réseau Empreintes 74, a mené dans ce cadre différentes réalisations :

  • Le projet « Mémoire vive », avec la réalisation d’une collecte de mémoire orale et documentaire le « Don de mémoire », la création de la base patrimoine en ligne « Mémoire Alpine » et l’aménagement d’une médiathèque patrimoine à la Maison de la Mémoire
  • Mémoire Alpine
    Mémoire Alpine
  • Le projet « Itinérances villageoises », avec la conception d’animations en milieu scolaire de sensibilisation au patrimoine et d’expositions de valorisation
  • Le projet « Pierres qui parlent », avec la réalisation d’un inventaire du patrimoine local puis la création d’un jeu de piste ludique et un circuit familial
  • GPS pour Les Pierres qui Parlent
  • Le projet « Patrimoine tous acteurs », avec la programmation d’événements variés (conférences, spectacles, balades, expositions) et l’établissement de partenariats avec les associations locales
Programmation Culturelle 2011
L'odyssée du Lac Du Môle -2011

Mémoire Alpine : Une base de données en ligne par tous…et pour tous

Afin de restituer aux habitants et au grand public la mémoire documentaire des communes partenaires du programme « Don de mémoire», l’écomusée PAYSALP a mis en place un outil interactif permettant d’en faciliter l’accès : une base de données en ligne, intitulée « Mémoire Alpine ». Tout le travail de collecte est ainsi mis à disposition des internautes… qui peuvent à leur tour devenir contributeurs au « Don de mémoire » et apporter des informations complémentaires sur les documents présents sur le site.

Visuel de l'accueil de la base de données Mémoire Alpine
Visuel de la base de données Mémoire Alpine

Depuis son ouverture en 2011, plus de 10 000 photographies, cartes postales, témoignages sonores, films, ouvrages… ont été rendus visibles sur www.memoire-alpine.com, en collaboration étroite avec les habitants du territoire.

Haute-Bonne, La Grand-Rue - Photo aimablement prêtée par S. Bérod
Haute-Bonne, La Grand-Rue - Photo aimablement prêtée par S. Bérod
Rentrée du foin à Bogève - Photo aimablement prêtée par V. Chardon
Rentrée du foin, Bogève - Photo aimablement prêtée par V. Chardon
Le Maréchal Ferrand Perret à Bonne - Photo aimablement prêtée par A. Pislor
Le Maréchal Ferrand Perret à Bonne - Photo aimablement prêtée par A. Pislor

Résidences d'artiste participatives

L’écomusée PAYSALP organise depuis 2017 une résidence d’artiste participative annuelle sur le territoire de la CC4R dans le cadre d’une convention d’objectifs signée avec la Communauté de Communes des 4 Rivières. Ces résidences sont confiées à des artistes locaux et permettent d’engager un travail artistique avec la population locale afin de la sensibiliser aux pratiques artistiques et de mettre l’art au service d’un dialogue avec les habitants. L’écomusée s’est inspiré du concept de l’Art au village pour lancer les premières résidences.

L’Art au Village

Concept fondé par Paul Gay, médecin à Saint-Jeoire, en 1942, l’Art au Village a constitué une démarche innovante sur notre territoire visant à décentraliser l’art. Musique, peinture, poésie, théâtre... autant de pratiques qui ont été mises à l’honneur afin de sensibiliser les habitants aux arts.

En 1947, L’Art au Village proposa une expérience de diffusion artistique à la population. Une exposition de fac-similés de grandes œuvres d’art fut organisée dans les salles de classe de l’école du village mais également dans certains lieux publics et magasins. Suite à cette expérience qui connut un beau succès, quelques professeurs dont le directeur, Eugène Long, développèrent une expérience pédagogique « la peinture à l’école »: une réinterprétation totalement libre des œuvres des grands maîtres par les enfants. Point d’orgue de cette démarche : la création d’une œuvre collective, le Coq, reproduction en céramique d’une œuvre de Charles Walch, réalisée par les enfants en 1957 et fixée au mur de l’école. Le Coq devint alors l’emblème de l’Art au Village (l’œuvre est aujourd’hui dans la salle des fêtes). C’est ainsi qu’entre 1942 et 1975, plus de 250 concerts, 50 expositions et des dizaines de représentations théâtrales furent organisés à Saint-Jeoire et sur le territoire.

Une conférence sur le sujet a été donnée par Gilles Gay, fils de Paul Gay, dans le cadre la programmation culturelle de PAYSALP en 2017.

Résidences
Résidences

Résidence d’artiste 2017 : Interstices par Ghislain Botto

Entre mai 2017 et avril 2018, le photographe Ghislain Botto, membre du collectif Ethnographic, a sillonné les 11 communes de la Communauté de Communes des 4 Rivières, son appareil photo à la main, afin d'offrir un regard sur ce territoire en pleine mutation.
L'objectif de cette résidence était de rencontrer les habitants des 11 communes de la CC4R, de recueillir leurs témoignages et de proposer un regard artistique sur le territoire par le biais de la photographie.
La restitution de ce travail a été valorisée lors de la Nuit des musées le 19 mai 2018 au Musée PAYSAN avec une exposition de photographies disséminées dans le parcours permanent du musée ainsi qu'un atelier d'assemblage d'un beau livre regroupant photographies et témoignages des habitants.

Cette résidence d'artiste a bénéficié du soutien de la CC4R et la région Auvergne Rhône-Alpes.

Résidences
Résidences
Logo residences artiste

Résidence d’artiste 2018 : Chœur de femmes, mères et filles par Michèle Millner

Depuis le mois de mai 2018, la metteur en scène Michèle Millner, co-directrice du théâtre Spirale de Genève, travaille autour des relations mères-filles.
Le but de la résidence est de collecter des témoignages sur les liens unissant mères et filles par le biais d’ateliers d’écriture avec les habitant(e)s du territoire. 4 ateliers, encadrés par Michele Millner et ouverts aux mères et filles du territoire, sont ainsi prévus entre mai et septembre sur les communes de Viuz-en-Sallaz, Peillonnex et Saint-Jeoire.
Grâce aux témoignages collectés lors de ces ateliers d’écriture, Michele Millner se saisira de ces récits de vies, de ces souvenirs et de ces rencontres afin de créer un spectacle où elle évoquera la relation entre la mère et sa fille, entre des mères et leurs filles. Ce spectacle « Chœur de femmes, Mères et filles » qui clôturera la résidence, sera joué en novembre prochain à Genève mais également à Saint-Jeoire le 7 décembre 2018. Cette création sera interprétée par 12 femmes comédiennes, chanteuses et musiciennes professionnelles. Oui, que des femmes. Il ne s’agit pas d’un projet séparatiste mais d’un projet féministe !

Plus de renseignements

L’écomusée PAYSALP remercie les bibliothèques de Peillonnex et de Saint-Jeoire pour avoir accueilli nos ateliers d’écriture.




Résidences
Résidences
Logo residences artiste